Toute l'actualité

Toute l'actualité en continu de la Pharmacie Centrale de Guinée, votre centrale d'achats de produits génériques. La PCG, générique et généreuse !

  • La Pharmacie Centrale de Guinée, reçoit un important lot de matériel informatique de L'Union Européenne et de L'AFD

    Remise ce vendredi 16 février d’un important lot de matériel informatique au Ministère de la santé par la Délégation de l’Union Européenne et l’Agence Française de développement (AFD) à travers le Projet d Appui à la Santé (PASA).

    Ces matériels sont destinés à Soutenir le processus de modernisation de la gestion de la Pharmacie Centrale de Guinée et à renforcer les capacités de 6 districts sanitaires de la région de Nzérékoré pour la gestion des données.

    Il faut rappeler que la Pharmacie Centrale de Guinée ( PCG ) a réalisé l’interconnexion de ses (six) 6 dépôts régionaux et le niveau central. Ce don est d’une valeur de 114 182 Euros.

    La délégation de L'UE, de L'AFD, le conseiller principal du ministre de la santé, le régisseur du projet PASA, reçu par le Directeur Général de la PCG

    La loge officielle composée de gauche à droite de: Dr Kassié Fangamou, Dr Mohamed Lamine Yansané, Gerald HATLER de L'UE, de Mr Cool de la CGFED et du DG de la PCG

    Le Direceteur Général de la Pharmacie Centrale de Guinée

    Gerald HATLER, Chef de Coopération de L'Union Européenne

    Remise d'un echantillon d'ordinateurs par le representant de UE au conseiller principal du Ministre de la Santé Dr Mohamed Lamine Yansané

    Remise d'un echantillon d'ordinateurs au Directeur Général de la PCG, par le conseiller du Ministre de la Santé.

    Photo de famille avec la déléghation de L'union Européenne, le conseiller principal du ministre, la CGFED, UGP/PAS et le personnel de la PCG

    Visite de la délégation de L'Union Européenne dans les magasins de la PCG

    Le Directeur Général de la PCG parle de son institution au chef de la Coopération de L'union Européenne après les travaux de rénovation

    Le Directeur Général de la PCG en entretient avec Dr SERENA de L'UE

    Les partenaires de L'UE avec le Directeur Générald de la PCG

    Visite de la délegation de L'UE au dépot Guinée Maritime de la PCG

  • Santé : Vers la construction d’un nouvel entrepôt de la Pharmacie Centrale de Guinée, à Manéah dans (Coyah).

    Un grand pas est franchi dans le projet de construction de la nouvelle Pharmacie Centrale de Guinée, sur le site de Coyah.

    A l’occasion de la première réunion du Comité de Pilotage pour la construction du dépôt de Coyah, Son Excellence Monsieur Le Ministre de la Sante, Dr Abdourahmane Diallo a procédé  a l'installation des membres dudit comité ce Mercredi  31 janvier  2018, et a confié la Présidence du Comité à Dr Mohamed Lamine YANSANE, Conseiller chargé des questions de politique de santé.

     

    Le Comité de Pilotage est composé du Cabinet et des Directions concernées du Ministère de la Santé, de la PCG ainsi que des Partenaires Techniques et Financiers tels que : l’Union Européenne, OMS, USAID, CRS/FM, UNFPA et LA COOPERATION JAPONAISE.

    Après l’ouverture de la réunion, Dr Moussa  Konaté, Directeur Général de la PCG, a fait une présentation sur l’état des différents entrepôts de la PCG ainsi que le projet du site de Coyah.

     

    Pour sa part, le Ministre a commencé son allocution par remercier l’ensemble des membres du Comité pour l’intérêt qu’ils accordent à ce projet. Il a en outre félicité la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG), pour son dynamisme sur le terrain malgré les conditions de travail difficile

    Il a aussi réitéré l’engagement du gouvernement guinéen pour la réalisation de ce projet, et a même invité le comité au démarrage rapide des travaux d’exécution de ce projet.

    Dans son discours d’ouverture, le nouveau Président a mit un accent particulier sur:

    • La mobilisation des ressources (Bouclage du budget);
    • le recrutement d'un coordinateur de projet et son assistant;
    • le recrutement d'un bureau d'étude.

    Il a été décidé à la fin de la réunion que en :

    • CRS prépare une proposition de termes de référence du coordinateur projet et son assistant à recruter;
    • Le Comité doit préciser les lignes budgétaires du projet à imputer au fonds de contrepartie Japonais avant le 15 février 2018;
    • La confirmation par l'union Européenne de sa contribution budgétaire avant la prochaine rencontre.

     

    La prochaine réunion du Comité de Pilotage est prévue le 15 02 2018 à 10h dans la salle de réunion du Ministère de la Santé.

    Chargé de la communication de la Pharmacie Centrale de Guinée

  • Découvrez le nouveau visage de la Pharmacie Centrale de Guinée, après la rénovation de quelques magasins!

    La Pharmacie Centrale de Guinée, change de visage. Et cela est visible partout une fois seulemnt qu'on y mets pieds. La plupart de ses magasins sont rénovés grace au Financement du Fonds Mondial.

    Les travaux de rénovation ont été réalisées par L'UNOPS, sous la supervision direct de la CRS.

    Découvrez l'actuel visage de quelques magasins après la rénovation. Télécharger

    Le magasin des consommables après sa réhabilitation

     

    Le nouveau visage du magasins des Avaries, réhabilité dans le cadre de ce projet de rénovation.

     

      Vue extérieur du dépot guinée maritime après les travaux de rénovation

    Un espace vert réaménagé et le reseau de drainage d'eau après son curage et extension.

    La nouvelle figure des toilettes de la Pharmacie Centrale de Guinée

    Une réalité qui donne aujourd'hui une nouvelle image à la PCG, un espace de confort au personnel, et qui permet de garantir les conditions de stockage des médicaments dans les normes internationales.

    Doukouré Sekou, chargé de la communication de la Pharmacie Centrale de Guinée 623 63 96 36

  • En prélude au lancement de la PERFAPPRO, une mission des évaluateurs de l’ACAME était en Guinée, pour évaluer les performances de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG)

    Dans le cadre de ses activités de renforcement des capacités de ses membres, une mission des évaluateurs de l’ACAME a séjourné en Guinée (PCG), du 27 novembre au 1er décembre 2017.

    A travers cette mission d’audits de sept (7) Centrales d’Achats des Membres de « L’ACAME », l’association met en œuvre avec l’appui technique du Centre Humanitaire des Métiers de la Pharmacie (CHMP), le projet de « Renforcement des performances de 14 Centrales d’achats membres de l’ACAME.

    Cet appui vise l’approvisionnement des centrales d’achats membres en produits de santé essentiels de qualité (PERFAPPRO), sur financement de l’Initiative 5% Sida, Tuberculose, Paludisme du Gouvernement français.

    Ce projet initié en juin 2017, a pour objectif général de garantir la qualité des produits de santé essentiels approvisionnés par les Centrales Nationales d’Achats (CNA) membres de l’ACAME en lien avec les autorités nationales de réglementation pharmaceutique. 

    Cette mission avait pour objectif principal d’évaluer en début du projet PERFAPPRO, le niveau de conformité de la PCG avec le référentiel MQAS et les BPD réglementaires en vue d’établir un plan d’action qualité comprenant les actions correctrices prioritaires.

    Spécifiquement, cette expertise vise à réaliser un audit qualité afin de :

    - Identifier les principaux écarts au référentiel MQAS et Bonnes pratiques de distribution pharmaceutiques réglementaires ;

    -Proposer des plans d’actions budgétisés, permettant d’atteindre un niveau de conformité avec le MQAS sur les principales fonctions (Présélection, Achats, Stockage et Distribution).

    Ainsi, pendant cinq jours, les évaluateurs composés de Dr Anthony Bourasseau, et de Dr Amicha Djezou Anick Helga, ont évalués les principaux services de la PCG, concernés par cet audit, qui sont ; l’assurance qualité, le service achats, le service distribution, les ressources humaines, l’informatique, les moyens généraux.

    Le rapport des évaluateurs a montré de nombreux écarts en matière de : pré qualification des fournisseurs, achats, réception, stockage, distribution).

    C’est pourquoi les évaluateurs ont proposé un plan d’action dont la mise en œuvre permettra de réduire les écarts avec les normes standards du MQAS .

    Dans sa volonté de se conformer aux normes requises de MQAS  pour la mise en œuvre de ce projet, le directeur général de la PCG Dr Moussa Konaté, a déclaré au cour de la cérémonie de restitution: Je vous donne la main libre de publier ce rapport tel que vous avez constaté sur le terrain. Je ne ferai aucune injonction en dedans. Dites-nous nos défaillances pour nous permettre de nous améliorer’’.

    La mise en conformité avec le MQAS est un travail de longue haleine, sur plusieurs années, et doit impliquer tous les employés de la PCG. Un travail collaboratif avec la centrale d’achats de Cote d’Ivoire (Nouvelle Pharmacie de Santé Publique) va également être mise en place afin d‘accompagner le changement.

    Les 7 Centrales d’achats bénéficiaires du projet sont : CAMEBU Burundi, CAMME Djibouti, OCOPHARMA des Comores, PCG Guinée, CECOME Guinée Bissau, CAMEC Mauritanie et ONPPC du Niger.

     

     

  • Avis: Mr Ibrahima Diarrassouba (DAF de la PCG), se mari le dimanche 17 décembre 2017 à Conakry

    Si l’amour à parfois ses raisons que la raison ignore, nous savons parfaitement pourquoi nous nous marions ! Parce que nous nous aimons ! Et, pour cette heureuse occasion, les familles Traoré, Diarrassouba, Diawara, Sidibé, Konaté, Condé, Fofana, Bah, Kaba, Doumbia, Soumahoro, Samagassy, Diaby, Chérif, Parents, alliés et amis vous invitent à la cérémonie de mariage de leurs enfants Mr Ibrahima Diarrassouba (DAF de la PCG) & Aminata Traoré (Eleve), le dimanche 17 décembre 2017, à la mairie de Dixinn, suivi d'une réception à la paillote et un diner au domicile du marié à Taouyah, preès du domicile du Général Sékouba Konaté.

    Parrain: Mr Gone Bi Remi, (Consul de l'ambassade de cote d'ivoire en Guinée)
    Marraine : Mlle Fifi Camara, ( Agent commercial à Vision Guinée).
    Voir carte de faire part:

    Tout le personnel de la PCG, souhaite un heureux mariage au couple.

  • Le directeur de la Pharmacie Centrale de Guinée, en visite de terrain dans quelques Centres de Santé du pays profond.

    Le Directeur Général de la Pharmacie Centrale de Guinée, Dr Moussa Konaté, nourrit un grand rêve : il veut changer la donne dans la gestion des médicaments dans les centres de santé  du pays.

    Pour y arriver, Dr Moussa Konaté, avec l’appui du projet PASA, a initié un projet, ayant trois volets : La formation des agents de santé gestionnaires des médicaments , l’approvisionnement en produits de santé de qualité et la fourniture de matériels pour le rangement et la bonne conservation de ces intrants.

    Après la première étape, qui était axée sur la formation de 87 Chefs de centres, gestionnaires de stock de la région forestière, Dr Moussa Konaté, accompagné de Dr Doussou Oularé, Chargé de Programme Santé de l’Union Européenne, a entamé une tournée de visite de terrain dans quelques centres de santé du pays, pour s’assurer de l’application correcte des notions acquises au cours de  la formation qui a eu lieu N’Zérékoré.

    Cette sortie de terrain a commencé par le CMC de SOGUIPAH, ou Dr Konaté, et sa suite ont été reçus par le Directeur dudit centre Dr Diop Oumar. Les deux directeurs ont échangé sur l’harmonisation des relations de travail entre les deux structures.

    Après les mots de bienvenue, le directeur du CMC, dira :

    ’ Nous avons intérêt à travailler avec la PCG, plus que tout autre fournisseur, afin d’avoir l’assurance de produits de qualité à un coût accessible. Nous sommes contents de vous voir ici et nous nous engageons à travailler désormais avec la PCG…’’              Après la visite du magasin, à moitié vide, le directeur général de la PCG,  Dr Moussa Konaté,  a signifié que la PCG fera tout pour accompagner cet hôpital pour l’amélioration des services offerts. Après ce centre, la mission a continué aux Centres de Santé de Diécké centre, de Bounouma et Guécké.

    A Diécké Centre, après le tour des différents services,  Dr Moussa Konaté a observé un manque d’équipements et d’outils de gestion, il a promis de venir au secours de ce centre pour son approvisionnement.

    A Bounouma, où  le centre de santé vient d’être réhabilité, la propreté du centre dépasse l’entendement des visiteurs, un acquis que le chef de centre place au mérite de la Pharmacie Centrale de Guinée:                     ’’ La formation organisée par la PCG, nous a permis de découvrir nos insuffisances, de mieux connaitre le médicament ; de savoir comment faire la commande et la gestion des médicaments, comment gérer les outils de gestions que nous ne maitrisons pas. C’est au cours de cette formation que nous avons su  comment  bien tenir  les outils de gestion. Mais depuis la formation, nous avons changé complètement et je me sens à l’aise aujourd’hui chaque fois que je rentre dans mon magasin de stock.’A rappelé Dr Pepe Kpogomou.

    A Guécké, après la visite du centre de santé, Dr Moussa Konaté a dans son discours de circonstance, comme partout, demandé  aux sages de prendre soins de cet édifice public qui est la propriété de tous les habitants.

    Au terme de cette première tournée, Dr Moussa Konaté, est revenu sur les principaux constats faits dans les centres de santé visités:

    ‘’ Après le passage de notre première équipe, nous avons compris qu’il y avait des problèmes. Premièrement, la plupart des chefs de ces centres de santé ne maîtrisait pas tous les aspects de la bonne gestion des médicaments.  Deuxièmement, nous avons constaté un manque d’équipements pour le rangement et la bonne conservation des produits de santé ainsi qu’un manque d’espace de stockage. Nous en avons conclu que la priorité était d’abord de former tous les gestionnaires de médicament. Aujourd’hui, on se rend compte que ces agents formés ont compris qu’il fallait corriger certaines pratiques dans leurs habitudes quotidiennes. Désormais, chaque trimestre, nous allons élire le meilleur centre de santé, pas seulement en terme de chiffre d’affaire, mais en terme de bonne gestion des médicaments sur base de plusieurs indicateurs relatifs à la disponibilité de produits acquis auprès de la PCG, à la complétude et à l’exactitude des outils de gestion et, enfin, au rangement adéquat

  • Nzérékoré : Les compétences des gestionnaires de stock des Centres de Santé améliorées par la PCG.

      

    Dans le souci d’améliorer la bonne gestion des stocks des médicaments et le respect des bonnes pratiques de rangement et de stockage, la Pharmacie Centrale de Guinée a initié un atelier de formation en gestion des médicaments essentiels et outils de gestion à l’intention de tous les chefs des centres de santé de la Guinée Forestière, à savoir des districts sanitaires de Gueckedou, Macenta, N’Zérékoré, Lola, Yomou et Beyla. Les participants ont été répartis en deux groupes de formation les 7-8 et 10-11 novembre 2017.

    Ils étaient au total 85 participants venus de toutes les préfectures de la région de N’zérékoré  à prendre part  à cette formation pour revoir les bonnes pratiques et les outils de gestion tels qu’élaborés dans le manuel des procédures en gestion logistique intégrée de la Direction de la Pharmacie et du Médicament du Ministère de la Santé.

    Peu avant la tenue des ateliers de formation, plusieurs équipes d’évaluateurs de la PCG avaient eu l’occasion de visiter 58 formations sanitaires dans les 6 districts, soit 73% des structures. L’évaluation consistait à prendre une photographie de la situation existante, principalement sur les conditions de stockage et l’utilisation effective des outils de gestion. Les constats ont permis de relever des lacunes importantes sur les connaissances des bonnes pratiques de gestion des médicaments. C’est la raison pour laquelle la PCG a décidé de combler ces lacunes par un programme de formation adapté centré sur les modules de base suivants :

    • La connaissance du médicament
    • Les conditions de stockage stockage
    • Le rangement du stock
    • La tenue des outils de gestion
    • La commande des médicaments
    • La réception
    • La dispensation des médicaments aux malades
    • La gestion des recettes

     

    L’occasion était aussi opportune pour les formateurs expérimentés venus de la Direction Nationale des Pharmacies et Médicaments, et de L’inspection Générale de la Santé, de diffuser quelques images prises dans les 58 Centres de Santé sur les 80 visités par les évaluateurs de la PCG. Ces images montrent certains magasins, où les étagères sont en mauvais états, les médicaments disposés sans règle de rangement appropriée, ou des magasins en rupture de stock presque totale.

    ‘’ Il faut qu’à l’issue de cette formation, que cela change désormais. La bonne tenue des médicaments et la gestion de ces médicaments, sont  primordiales pour vous’’ a réitéré  le Directeur de la Pharmacie Centrale de Guinée, Dr KONATE Moussa.

    Dans le sillage de son allocution, il  a  expliqué aux participants la nouvelle stratégie commerciale de son institution pour offrir un service de qualité à ses clients.

    Une stratégie qui se focalise sur trois points principaux, qui sont :

    La logistique intégrée : La PCG, dans son ambition de garantir le médicament pour tous, intègre désormais la logistique dans ses nouveaux services offerts aux clients. Désormais, l’institution se charge du transport des commandes trimestrielles jusqu’au niveau des centres de santé.

    Faciliter le crédit pour la première commande : Conscient des charges financières qu’endurent parfois certaines structures, la Pharmacie Centrale de Guinée, accorde  désormais pour les Centres de Santé en difficulté financière, un achat à crédit pour la première commande, remboursable dans un délai de six mois.

    Un contrat de vente sera établi à cet effet entre la PCG, les responsables des centres de santé ainsi le chef de la DPS de tutelle.

    Renforcement de son équipe : Pour améliorer les prestations de la Pharmacie Centrale de Guinée, Dr Moussa Konaté, a promis d’étoffer son équipe en région forestière afin de répondre vite aux nombreuses demandes des clients.

    Suivi-évaluation : « Il y’aura une évaluation après trois mois dans chaque DPS, et les trois meilleurs Centres de Santé seront primés sur base des indicateurs de bonne gestion (et non plus seulement sur base du chiffre d’affaires). Et tous les six mois, nous serons là pour célébrer les six meilleurs Centres de Santé de la région avec le Ministre de la Santé’’.

    Pour finir, Dr Moussa Konaté, a insisté sur l’accompagnement de son institution pour appuyer les structures Sanitaires afin de les aider à atteindre une gestion performante et selon les bonnes pratiques.

    La dotation en blouses de tous les participants, et l’octroi des primes à quelques meilleurs centres de Santé, ont marqué la fin de cette première formation.

     

  • La Pharmacie Centrale de Guinée, reçoit un important lot de médicaments dans le cadre du projet PASA

    Le 9 Novembre passé, a eu lieu à Nzérékoré, la remise d’un important lot de médicaments à la Guinée par l’UNION EUROPEENNE et L’AFD. Ce lot de médicaments a été obtenu dans le cadre du projet d’appui à la Santé (PASA), pour permettre à la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) de jouer pleinement son rôle de structure nationale d’approvisionnement des structures sanitaires.
        
    Le Projet d’appui à la Santé (PASA), est un cofinancement de l’Union  européenne (UE) et de l’Agence française de Développement (AFD), destiné à appuyer le Gouvernement de la République de Guinée dans sa stratégie de réduction de la pauvreté et de contribuer à la réalisation des  Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), notamment en leurs points 4 et 5 qui visent la réduction de la mortalité maternelle et celle des enfants de moins de 5 ans et  l’amélioration de  la Santé maternelle.
     
    Dans son discours de bienvenue, le Directeur de cabinet du gouvernorat de N’zérékoré, a déclaré que ce don est une réponse favorable à la problématique de la santé qui est l’une des préoccupations majeure de la région forestière. C’est pourquoi d’ailleurs, il a invité les différents responsables sanitaires à faire bon usage des médicaments et surtout à entretenir les infrastructures sanitaires mises à leur disposition.  «… Nous sommes engagés à veiller à l’utilisation judicieuse de ces médicaments au bénéfice exclusif des populations et entretenir correctement ces infrastructures » a promis Jean Smith Sandy

    Prenant la parole, Dr Fangamou Kassé, coordinateur du Projet d’appui à la santé en Guinée, est revenu sur quelques objectifs du projet.
    ‘’Ce projet vise à relancer les services de santé pour la fourniture des soins essentiels et de qualité dans la région administrative de N’Zérékoré, qui est la zone cible », dira-t-il.
     
    De son côté, le récipiendaire de ce don, Dr Moussa KONATE, Directeur Général de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG), a rappelé dans sa présentation que la PCG, depuis sa création en décembre 1992 en remplacement de l’ex-Pharma Guinée, est l’instrument de la Politique Nationale Pharmaceutique qui vise 4 objectifs principaux pour le secteur public qui représente environ 70% du marché : la disponibilité, l’assurance qualité, l’accessibilité et l’usage rationnel des médicaments essentiels. Par extension, la PCG est l’outil de mise en œuvre de la logistique intégrée du Ministère de la Santé et donc le passage incontournable dans le circuit d’approvisionnement et de distribution des produits pharmaceutiques à travers un réseau de six dépôts régionaux pour acheminer les commandes groupées par DPS jusqu’au niveau des centres de santé.

    Jusqu’à présent, la PCG n’a pas disposé de tous les moyens pour remplir sa mission de service public et cette contribution du PASA, par un apport en produits de santé d’une valeur de 25 milliards de francs guinéens, constitue une étape décisive de sa recapitalisation en vue de moderniser sa gestion mais également de renforcer les capacités des formations sanitaires.
     
    Selon Dr Konaté, la gestion de tout médicament passe avant tout par la qualification du gestionnaire. La formation des agents de santé constitue donc la composante n°1 de son plan opérationnel et vise à renforcer leurs compétences sur :
    •     La connaissance du médicament
    •    Les conditions de stockage stockage
    •    Le rangement du stocks
    •    La tenue des outils de gestion
    •    La commande des médicaments
    •    La réception
    •    La dispensation des médicaments aux malades
    •    La gestion des recettes

    C’est ainsi que des ateliers de formation ont été organisés début novembre 2017 à N’Zérékoré afin de mettre à niveau tous les chefs de centres de santé des 6 districts sanitaires de la Guinée Forestière.


    La composante n°2 du plan opérationnel vise un approvisionnement sur stock, c’est-à-dire de livrer les commandes clients dès leur réception au dépôt régional de la PCG grâce à la disponibilité permanente en stock de la plupart des produits traceurs et vitaux, voire essentiels.
    Des stocks conséquents sont déjà disponibles au dépôt régional de N’Zérékoré pour répondre à la demande des formations sanitaires.

    La disponibilité des médicaments sera améliorée tant au niveau des structures clientes par le biais de facilités de paiement ainsi qu’au niveau de la PCG par un système de réapprovisionnement reposant sur une politique prudente de gestion d’inventaires.

    L’efficacité de ce plan ne peut être garantie sans prévoir une dernière composante qui est celle du suivi et de l’évaluation du système mis en place afin de mesurer, trimestriellement, les indicateurs de performance de la gestion des stocks, de corriger les erreurs et d’assurer la formation continue.

    En guise de conclusion, Dr KONATE a évoqué les conditions de pérennisation du système national d’approvisionnement en insistant notamment sur la nécessité de :
    •    ré-institutionnaliser la PCG comme source unique d’approvisionnement des structures sanitaires publique et parapubliques ;
    •    professionnaliser la gestion autonome de la PCG ;
    •    encadrer les structures sanitaires par un plan de supervision soutenu ;
    •    responsabiliser les Comités de Santé et d’Hygiène (COSAH) dans la gestion de leur structure respective.

    Monsieur l’ambassadeur Gerardus Gielen, Chef de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, ainsi que Madame Bénédicte Brusset représentant l’Agence Française pour le Développement (AFD), ont tour à tour invité les bénéficiaires à faire bon usage de ce don en médicaments et ont réitéré leur soutien à accompagner la Guinée dans le processus d’amélioration du secteur de la santé et en particulier pour les soins de la mère et de l’enfant, à travers l’appui de UNICEF sur financement du PASA. Les deux contributeurs du PASA ont également rappelé qu’une dotation de 1.449.944 USD a été octroyée à UNICEF pour financer la réhabilitation de dix (10) centres de santé de la région, répartis entre les préfectures de N’zérékoré, Beyla et Lola.

    Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, Dr Younoussa Balo, a ensuite appelé les communautés locales à rester vigilants et à s’engager pour l’amélioration de la santé à la base.
    ’’La problématique de la santé, est un  problème  local d’abord, avant d’être national’’, a-t-il souligné.
    Sur ces mots de conclusion, la cérémonie a été clôturée par la remise symbolique d’un carton de médicaments par Mr L’Ambassadeur de l’Union Européenne au Ministère de la Santé, en la personne du Secrétaire Général, qui a ensuite transmis le colis au Directeur Général de la PCG.

      
       

  • ATELIER DE REVISION DE LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION DES PRODUITS DE SANTE PAR LA PCG

    La Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers organise un atelier sur la Révision de la Stratégie de Distribution des Produits de Santé par la PCG. Cet atelier se tient du 4 au 5 avril 2017 à l'hôtel Riviera Royal sous la haute autorité du Ministère de la Santé.

    La première journée a connue la présentation des objectifs et les résultats attendus de l'atelier par le Directeur Général de la PCG.

    Objectifs :

    Général : Améliorer le système de distribution des produits de santé par la PCG.

    Spécifiques : La mise en œuvre de cette politique est assurée par la PCG.

    • Identifier les problèmes prioritaires liés à la distribution des produits de santé.
    • Partager avec les programmes nationaux et les partenaires les orientations suscitées pour la résolution des problèmes du système de distribution de la PCG.
    • Formuler des recommandations ciblées pour la résolution des problèmes prioritaires.

    Résultats attendus :

    • Les programmes nationaux et les partenaires sont informés des préoccupations de la PCG dans les activités de distribution.
    • Les recommandations liées à leur résolution sont élaborées.
    • Un cadre d’échange est créé pour le suivi des recommandations et l’identification des problèmes (UGL).
    • Une feuille de route est élaborée pour la mise en route des recommandations de l'atelier.
    • Les partenaires se sont engagés à suivre les recommandations issues de la réunion.
  • Appel au financement pour la construction du nouveau dépôt central de la PCG, sur le site de Coyah

    Dans son Plan de Développement Stratégique 2017-2021, la PCG a prévu d’augmenter sa capacité de stockage à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement, en commençant par le niveau central.

    L’Etat guinéen a cédé à la PCG un terrain de 8000 m2 à Coyah. Les fondations sont en cours de travaux et prévues pour le montage d’un « Warehouse in a box » (WIB ou entrepôt clé en main) de 2 x 3 modules pour une capacité de stockage globale d’environ 10.000 palettes.

    L’investissement total avoisine les 10 millions USD mais peut être subdivisé par module.

     

    Exemple de WIB à 3 modules :